compagnonnage


compagnonnage

compagnonnage [ kɔ̃paɲɔnaʒ ] n. m.
• 1719; de compagnon
Organisation ouvrière caractérisée par des sociétés d'aide mutuelle et de formation professionnelle. Le musée du compagnonnage de Tours. Anciennt Temps du stage qu'un compagnon devait faire chez un maître.

compagnonnage nom masculin (de compagnon) Temps pendant lequel un ouvrier sorti d'apprentissage doit travailler comme compagnon chez un maître avant de devenir maître lui-même. Association entre ouvriers d'un même corps d'état à des fins d'instruction professionnelle, d'assurance mutuelle et de moralisation.

compagnonnage
n. m.
d1./d Association d'instruction professionnelle et de solidarité entre ouvriers de même métier.
d2./d Période passée chez un maître par un compagnon après son temps d'apprentissage.

⇒COMPAGNONNAGE, subst. masc.
I. A.— Souvent péj. Relations de compagnons, entre deux ou plusieurs hommes ou entre un homme et une femme. Vivre sur un pied d'égalité et de compagnonnage avec les paysans (E. et J. DE GONCOURT, Renée Mauperin, 1864, p. 247) :
1. Il s'était parfois demandé si ce compagnonnage amoureux dont il se contentait avec ses maîtresses n'était pas une forme assez incomplète de l'amour.
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, L'Été 1914, 1936, p. 218.
B.— Fait d'avoir (quelqu'un) pour compagnon, d'être le compagnon (de quelqu'un) :
2. Le sage empereur [Marc-Aurèle] (...) traînait avec lui le sot collègue [Vérus] qu'il s'était donné (...) il ne se révolta pas une fois contre cet assommant compagnonnage.
E. RENAN, Marc-Aurèle et la fin du monde antique, 1881, p. 469.
P. métaph. Je souffrais nuit et jour du compagnonnage de son souvenir [d'Albertine] (PROUST, Albertine disparue, 1922, p. 135).
II.— P. méton.
A.— Vx. Temps pendant lequel un ouvrier, après son apprentissage, doit travailler comme compagnon chez un maître avant de devenir maître lui-même.
B.— Association de solidarité entre ouvriers d'un même corps de métier; réunion des ouvriers en différentes associations. Le Compagnonnage est encore debout en France dans le peuple (BALZAC, Hist. des Treize, 1833, préf., p. 6).
P. anal. :
3. Si rien ne change, d'ici à quelques années, il se formera entre les intelligences libérales un compagnonnage plus étroit que celui de toutes les sociétés clandestines. À l'écart de la foule, un mysticisme nouveau grandira.
FLAUBERT, Correspondance, 1853, p. 349.
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. compagnonnique. Relatif au compagnonnage, aux associations entre ouvriers (cf. Romains ds Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1798 s.v. compagnonage. Ds Ac. 1835-1932 sous la forme moderne. Étymol. et Hist. 1. 1719 « temps pendant lequel un ouvrier travaillait comme compagnon » (P. HELYOT, Hist. des Ordres Religieux, 6e partie, chap. 23, p. 180); 2. 1752 « association d'ouvriers compagnons » (Trév.). Dér. de compagnon; suff. -age. Fréq. abs. littér. :45.

compagnonnage [kɔ̃paɲɔnaʒ] n. m.
ÉTYM. 1719; de compagnon.
1 Forme d'organisation ouvrière caractérisée par des sociétés d'aide mutuelle et de formation professionnelle dont les membres qualifiés se considèrent comme « compagnons » (et se désignent eux-mêmes par cette appellation). || Le compagnonnage, très vivant sous l'Ancien Régime, perpétue encore aujourd'hui ses traditions. || Le musée du Compagnonnage de Tours. || Le compagnonnage trouve son origine dans les métiers du bâtiment (tailleurs de pierre, charpentiers, maçons, etc.).
Anciennt. Qualité de compagnon (5.). Temps du stage qu'un compagnon devait faire chez un maître.
2 Vieilli. (Souvent péj.). Relations de compagnons, entre deux ou plusieurs personnes. Copinage. || Faire sa carrière grâce au compagnonnage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Compagnonnage — (franz., spr. kongpanjonnāsch ), eine in ihren Anfängen ins Mittelalter zurückreichende Einrichtung französischer Gesellenverbände, die unter Beobachtung eigentümlicher Gebräuche teils ähnliche Zwecke verfolgten wie die frühern deutschen… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Compagnonnage — (spr. kongpanjonnahsch), in Frankreich uralte Organisation der Handwerksgesellen zur Unterstützung auf der Wanderschaft, verwandt mit den ältern deutschen Gesellenverbänden; von den Gewerkvereinen und Hilfsgenossenschaften meist verdrängt …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Compagnonnage —  Pour l’article homonyme, voir Compagnonnage (botanique).  Le compagnonnage, réseau de transmission des savoirs et des identités par le métier * …   Wikipédia en Français

  • COMPAGNONNAGE — s. m. Il signifiait autrefois, Le temps pendant lequel un jeune homme qui avait fini son apprentissage travaillait chez un maître, avant de pouvoir travailler pour son propre compte.  Il se dit maintenant de La réunion des gens de métier en… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • COMPAGNONNAGE — n. m. Temps pendant lequel un jeune homme qui avait fini son apprentissage travaillait chez un maître, avant de pouvoir travailler pour son propre compte. Il se dit aussi de la Réunion des gens de certains métiers en différentes associations.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • compagnonnage — (kon pa gno na j ) s. m. 1°   Temps pendant lequel un compagnon devait travailler chez son maître après son apprentissage. 2°   Association entre compagnons.    Association entre ouvriers de même métier, en vue de se prêter des secours mutuels.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • compagnonnage — nm. konpanyonazho (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Compagnonnage (Botanique) —  Pour l’article homonyme, voir Compagnonnage.  Exemple d association végétale bénéfique : les œillets d Inde protègent les to …   Wikipédia en Français

  • Compagnonnage (botanique) —  Pour l’article homonyme, voir Compagnonnage.  Exemple d association végétale bénéfique : les œillets d Inde protègent les tomates des attaques parasitaires. Le compagnonna …   Wikipédia en Français

  • Le Tour de France du compagnonnage — Tour de France du compagnonnage Pour les articles homonymes, voir Tour de France. Le tour de France du compagnonnage est une institution traditionnelle d apprentissage et de formation aux arts et métiers manuels et techniques consistant dans un… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.